dimanche 4 mai 2008

Ward à l'assaut de Diplomatie

Michael T. Ward n'est pas n'importe qui : c'est le patron du tout nouveau Cyber-command de l'US Air Force. Et c'est à ce titre que nos confrères de Diplomatie en ont fait l'interview, parue dans Diplomatie, 32ème du nom.

A l'heure où la Sûreté de l'Etat belge nous explique que toutes les tentatives d'attaques sur les PC fédéraux belges ont échoué et que 3 millions d'Euros et une vingtaine d'expert vont nous protéger (nous ne sommes pourtant pas le 1er avril) - mais pas notre économie, sans doute pas assez fédérale - sa lecture est donc plus que conseillée.

Egalement à noter, un dossier sur le Kosovo (ça, c'est pour Olivier ;o). Le sommaire est ici.

5 commentaires:

Ze'ev a dit…

D'après Hugo, pas Chavez mais Vandenberghe(?), se sont des attaques Chinois (des Chinoiseries?). Donc nous sommes en Cyber Guerre avec la Chine? Me semble bien un truc pour l'OTAN, puis on y fait paraitre 'Free Tibet' partout sur le web Chinois.

Anonyme a dit…

Bonjour, J'ai un peu de mal à comprendre le sens (ironique) que vous donnez à votre commentaire: vous doutez que les "PC" fédéraux soient suffisament protégés avec 3 mios et 20 spécialistes? Est-ce dérisoire? (en montant et en nombre de spécialistes?)

Mais a-t-on le budget pour entrer dans cette course? La volonté? que pouvons-nous faire seuls si des indiens ou des chinois décident de pirater ces "pc's"?

Ne vaudrait-il mieux pas utiliser la tactique belge habituelle: on fait le gros dos, et on espère que ce seront les "gros" voisins qui attireront l'attention et pas nous, et que l'on y échappera, comme en matière de terrorisme?

Alex

frédéric a dit…

Et le centre de Cyber War de l'OTAN dans les pays baltes ? il fait aussi de la ''communication'' ?

Frédéric a dit…

Voici un article sur les ''Chinoiseries'' en questions :

http://www.opex360.com/2008/05/03/les-pirates-informatiques-chinois-passent-a-loffensive/

Ze'ev a dit…

Je ne pense pas que 20 'spécialistes' vont avoir un impact signicatif.

Il me semble qu'il y a trop de Cyber chinoiseries. Faudrait leur casser le fil internet.