jeudi 13 mars 2008

Le Meteor a achevé ses essais et est paré pour la production


Le dernier tir d'essai du missile air-air Meteor a été effectué à partir d'un JAS-39 Gripen, contre une cible aérienne MQM-107B Streaker subsonique manoeuvrante. Le missile a été tiré depuis l'appareil suédois, qui volait à Mach 0,9 Mach et à une altitude de 18 000 pieds. Après une phase d'accélération, le missile est passé sans problème en mode statoréacteur, pour atteindre sa vitesse opérationnelle. L'autodirecteur a ensuite effectué l'acquisition de la cible, puis l'a poursuivie jusqu'à l'interception, la liaison de données entre le missile et son vecteur a parfaitement fonctionné, indique MBDA.

Devant équiper les Rafale, Typhoon et Gripen européens, le Meteor est un BVRAAM à guidage terminal actif de plus de 150 km de portée (dans le profil de vol optimal). Durant sa première phase de vol, il reçoit les informations provenant de son vecteur via une liaison de données. Ce qui permet, par exemple, de nourrir le missile avec des informations provenant d'un AWACS, par exemple, permettant au vecteur de tirer sans utiliser son radar et, donc, sans se découvrir.


Missile dont le développement a commancé il y a plus de 13 ans, le Meteor touche à des enjeux majeurs, qu'examinait J-L. Promé dans le DSI n°3. Premièrement, il offre à l'Europe une indépendance technologique tout en lui permettant de renforcer ses compétences en missilerie. Deuxièmement, le missile permet d'engager des adversaires à plus grande distance que ce qu'ils sont en mesure, actuellement, de faire. En d'autres termes, face à la prolifération des appareils russes de la famille Flanker et des missiles associés, les appareils européens ont une réponse plus adaptée que les versions actuellement disponibles en Europe de l'AIM-120.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

S'agit-il d'une technologie 100% suédoise ou d'un programme multinational ?

Anonyme a dit…

Programme européen (EADS 37.5%, BEA System 37.5%, FINMECANICA 25%) commun à 6 pays France, Grande Bretagne, Suede...etc)
Didier 76

Anonyme a dit…

Bonjour,

Pour répondre à la question au-dessus, il s'agit d'un programme européen.

Pour en poser deux : -Est-ce que le meteor est bel et bien employé par un Rafale (sur la photo)? Puisque c'est le seul appareil embarqué de la liste (Typhoon, Gripen et Rafale) c'est ce que je pense mais merci de confirmer.

- A-t-on prévu un usage sur F-16 du missile. Et si oui qui l'a prévu.

Bonne soirée et merci pour cette nieuws!

Anonyme a dit…

Il s'agit d'une technologie a 80% francaise.
Autodirecteur dérivé du MICA et le stato reacteur bénéficie des retours d'expérience francais.

A propos le MICA exitait déja pour remplacer l'AMRAAM controllé par les USA.

Frédéric a dit…

Programme Européen produit par la multinationale MBDA avec la participation des pays suivant :

Espagne / France / Grande-Bretagne / Italie / Suède