jeudi 13 mars 2008

Interpénétration absolue

Avant de me remettre à la guerre électronique, juste un petit mot pour vous signaler un texte de François Duran sur l'apparition d'un 4ème cercle de défense qui me semble très intéressant et que je conseille vivement. Il y a quelques temps de cela, j'avais eu l'occasion d'écrire sur les stratégies anti/contre-terroristes à adopter en Belgique et j'en étais arrivé à la conclusion que nous nous trouvions face à une situation d'interpénétration des civilisations, plutôt que de choc.

A l'heure où il est plus rapide de faire Orly-Rabat (ou toute autre destination : je n'ai rien contre le Maroc !) qu'Orly-Le Bourget, l'adversaire potentiel surfe naturellement sur les différentiels de temps mais aussi de perceptions que nous avons du monde. La réalisation de ses objectifs le pousse naturellement à adopter une posture mondialisée alors que nos appareils étatiques sont encore très largement sous-adaptés à ces postures.

Aussi, plutôt que de "défense de l'avant" - qui à le mérite cependant d'être clair - je me demande s'il ne faut pas plutôt évoquer une "défense globale", interpénétrant tous les niveaux géographiques mais aussi de temps, de moyens voire de niveau d'action (tac, ops, strat, pol, techno, psy/media).

4 commentaires:

Stéphane T a dit…

François est décidément clair et structuré! Il est clair que ce 4ème cercle est une nécessité (je milite depuis des années pour les lectures alternatives de l'histoire, non pour déconstruire mais pour bâtir, car je crois qu'une des clés est l'interprétation des enjeux) mais je pense par conséquent que cela va au-delà des "points noirs" car il faut aussi cibler l'ensemble de la population.
ST

Anonyme a dit…

Existe-t-il un rapport entre ce concept de défense et celui de "Total Defense" défendu par divers pays, notamment le Danemark ou Singapour?

alex

Athéna et moi... a dit…

Bonjour Alex,

J'y réfléchit mais son amplitude est plus importante. Les concepts danois et singapouriens restent affectés par une vision territoriales. Elle est nécessaire - bien entendu - mais insuffisante : la forteresse doit être défendue mais la meilleure défense se fait hors les murs... sachant que ces murs sont très relatifs.

Ceci dit, A+ pour la vision singapourienne, qui intègre les aspects Mediops et sociétaux.

Anonyme a dit…

Merci de ces infos! Je lis le DSI courant avec intérêt, j'aime beaucoup l'effort de lisibilité et de vulgarisation de votre revue - à propos, ce concept de "Total Defense" danois ne mériterait-il pas un article? Ses aspects politiques, en particulier le réalisme politique qui le fonde, et qui semble tellement loin du "politiquement correct" cultivé par certain pays (la belgique en particulier) me semble mériter un article, ceci en forme de suggestion...

alex