vendredi 1 février 2008

La Navy réussit le test de son EMRG


Testant son prototype de canon électromagnétique (EMRG - Electro-Magnetic Rail Gun), la marine US a battu un record en lançant un projectile de 3,5 kg à une vitesse de Mach 7. Ayant nécessité une puissance de 40 Mégajoules, le tir ouvre la voie à des applications opérationnelles selon la Navy.
Ultimement, elle espère pouvoir lancer des charges cinétiques (jouant uniquement sur la force d’impact du projectile) à 200 nautiques (contre 13 pour les actuels canons de 127 mm) en moins de 6 minutes avec une précision terminale de 5 m.
Reste la traditionnelle question : sur quoi tirer et dans quel ordre...

4 commentaires:

Frédéric a dit…

200 milles ? Je pensais que la portée envisager pour l'artillerie navale des DDX était de ''seulement'' 100 MM.

Artheval_Pe a dit…

Les DDG-1000 classe Zumvalt, si ce sont ceux dont vous parlez ne sont pas supposés recevoir des canons électromagnétiques, mais bien des canons de 155mm conventionnels.

La précision n'est pas faite dans l'article, mais, ce canon électromagnétique est-il un coilgun ou un railgun ? Sur quel principe devrait être basé les prochains modèles fonctionnels de canons électromagnétiques ?

Pour rester dans des considérations purement techniques, ce qui est intéressant, c'est que ce type de canon pourrait préfigurer une évolution allant vers un retour aux projectiles inertes (sans charge explosive, j'entends) dans l'artillerie.

Artheval_Pe a dit…

Question stupide dans mon précédent commentaire, la réponse est dans le post : C'est un rail-gun.
Auriez vous par hazard plus de détails sur les évolutions cette technologie ?

La dernière fois que j'ai lu de la documentation dessus, ces canons ne fonctionnaient qu'une fois car ils détruisaient leurs rails lors du tir. Ennuyeux...

Athéna et moi... a dit…

Bonjour Artheval,

La "vision" (au sens US du terme = desiderata à long terme) de l'USN dans les 30 ans est d'équiper systématiquement leurs bâtiments de tels systèmes. Pour le reste, comme sur 95% des systèmes, attendons de voir ;o)