lundi 28 janvier 2008

Parution des statistiques OTAN : la Belgique dernière pour les équipements

Un petit mot pour vous signaler la parution des dernières statistiques économiques de l'OTAN. Comme en 2005 et 2006, la Belgique est bonne dernière en ce qui concerne la part du budget de défense affectée aux équipements, avec 6,6% du budget. L'avant-dernier est la Slovénie, avec 7
7,1%

La France consacre quant à elle 22,4% de son budget de défense aux équipements et 55,9% au personnel, contre 74,1% pour la Belgique, le taux le plus élevé de l'OTAN. Les dépenses de défense françaises par habitant sont de 560 dollars contre 277 pour la Belgique et... 426 pour le Luxembourg.

Les dépenses de défenses française s'élevaient en 2007 à 38,673 milliards d'euros pour 3,172 milliards pour la Belgique.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Comparaisons dénuées de sens et ne donnant qu'une vision partielle.
Les périmètres ne sont pas comparables (retraites qui sont une dette liée a une historique et non un effort actuel, dépenses spécifiques d'opérations comme l'Iraq, force de police ou de renseignement incluses dans certains pays comme la Gendarmerie, les taxes non prises en compte etc...), les nécessités de payer la R&D pour les grands pays ayant une autonomie...
(les dépenses US incluent l'Iraq qui fait l'objet de rallonges spécifiques au budget défense ce qui abaisse le % réel alloué au équipement dans le budget normal)

Bref, affichage symbolique sans aucun intéret tellement c'est imprécis et biaisé.
Ceci dit, cela montre quand meme qu'il y a des différence énormes entre les pays dans la structure de dépenses meme si elle est imprécise et incorrecte.
Concernant la Belgique , tous le monde sait bien que la Belgique n'a plus d'armée digne de ce nom mais tout au plus une Gendarmerie en étant gentil.

Athéna et moi... a dit…

Attention, pour ce qui concerne les US, les stats OTAN reprennent le budget DoD et pas le budget de la défense nationale (Dod = sans les opérations ; DN = avec les opérations + le DoE notamment).

Anonyme a dit…

Les stats OTAN incluent bien evidement les dépenses militaires de la guerre en Irak pour ce qui concerne les USA (mais pas les dépense de reconstruction civiles ).On ne comprendrait pas la brutale augmentation constatée dans les chiffres OTAN a partir de 2003.
Mais le simple examen des chiffres du budget US le confirme:
http://www.defenselink.mil/comptroller/defbudget/fy2007/fy2007_greenbook.pdf

Les opérations en Iraq sont expressement mentionnées pour les couts d'operation.
IRAQ FREEDOM FUND 4,559 375 -50 4,559 3,396 907
IRAQ SEC FORCES FND 5,490 5,490 136 3,980 1,071

Page 83
A cela il faut rajouter les primes "OPEX" et les renouvellements des matériels militaires.
Le vrai budget US hors OPEX reste proche des 380/400 US $ milliards c'est a dire le niveau de 2002 corrigé de l'inflation plus quelques 30 Milliards d'augmentation correspondants a la fin des années Clinton et au lancement du F35.
Ceci se voit dans les budgets prévisionnels apres 2008 ou les cout budgétaires Irak ne sont pas encore rajoutés.
Voir page 81

Concernant les stats de défense de manière générale, celles ci ne sont jamais correctement analysée par les think tanks y compris ceux soient disant reputés comme le SIPRI.
Le travail le plus complet en langue francaise qu'il m'est été donné de voir est celui de l'Observatoire Economique de la Défense publié sur le site du SGA mais meme la, il subsiste des imperfections comme la nuetralisation de la TVA ou l'analyse des périmètres notamment ce qui concerne l'externalisation.
L'argent reste sans doute le nerf de la guerre et malheureusement l'analyse des moyens sur des séries historiques longues et fiables et leur cohérence avec les sttatégies affichées ou non, n'est quasiment jamais analysée par les instituts de défense.
Or les vraies stratégies et opérations ne sont jamais que celle qui correspondent aux moyens réels disponibles.

Asterion a dit…

Euhh... Et alors ? Il était question de la France et de la Belgique ici, non ?