samedi 1 septembre 2007

Pas d'ADS pour l'Irak

Il était réclamé à corps et à cris par les Marines et l'Army après ses premiers test mais l'Area Denial System, un canon à micro-ondes, non-léthal et utile en crowd control ne sera finalement pas utilisé en Irak. Et ce, même si des rapports ont fait état de son déploiement sur zone dès 2005. La raison invoquée est très simple : on ne connaît toujours pas ses effets.

2 commentaires:

Frédéric a dit…

Bizarre, il y a pourtant plusieurs articles "engagés" dénonçant l'utilisation de ces armes en Irak.

Sinon, n'y a t'il pas aussi un projet de canon ultrasonique dans le rôle de contrôle de la foule ou il s'agit juste d'un concept ?

Athéna et moi... a dit…

En fait, l'ADS était le système le plus avancé de toute la gamme de munitions "non-léthales" de "nouvelle génération". Les States ont étudié pas mal de chose dans le domaine "son" mais à ma connaissance et de mémoire, ça n'a pas vraiment débouché sur quelque chose de concret.

Effectivement, il y a eu des ADS déployés en Irak mais ils ne semblent pas avoir été utilisés, du moins à grande échelle. Et puis, vous savez, les articles "engagés" (dans une autre forme de propagande)... ;o)