lundi 27 août 2007

Le Pakistan se dote d'un ALCM

Le gouvernement pakistanais a annoncé avoir testé avec succès un nouveau missile de croisière à lancement aérien bapité Ra'ad (Hatf-8 dans le système pakistanais de désignation de missiles).

D'une portée de 350km, il dispose d'un système de navigation semblable à celui du Babur (missile de croisière à lancement terrestre d'une portée de 700 km et probablement dérivé du Tomahawk) dont les caractéristiques avaient été décrites dans le n°23 de DSI (janvier 2007).

Le Ra'ad est, selon les officiels pakistanais, apte à projeter des charges classiques ou nucléaires et est qualifié d'engin "à faible probabilité de détection". Pour l'heure, on ne connaît toutefois pas le nombre d'engins qui entreront en service dans une force aérienne pakistanaise qui, traditionnellement, manque de munitions guidées de précision tirées à distance de sécurité.

2 commentaires:

Frédéric a dit…

Il s'agit de cette histoire de Tomahawk qui s'est planté au Pakisan fin 2001 lors de l'intervention en Afghanistan ?

En tout cas, les portées annoncé font plus pensé à des "Apache" qu'a ces missiles d'une portée dépassant les 2000 kms.

Athéna et moi... a dit…

Il y a effectivement des chances. Ceci dit, je n'ai pas vu de photo de la chose.

Sur la portée, 2000 ne sont pas très utiles aux Pakistanais : leur adversaire est à côté. La plupart des missiles de croisière, d'ailleurs, ont des pattes relativement courtes. Et puis, ils n'en sont qu'aux essais, rien n'interdit des évolutions.