vendredi 14 septembre 2007

Le "cygne de Moscou" en vol

La Russie peut faire peur, par certains aspects. L'actualité des vols russes m'avait fourni une bonne occasion, dans le DSI de juillet-août, de revenir sur le Tu-160. Histoire de prolonger l'article, quelques images de l'appareil en vol sont les bienvenues :



Notez le très spartiate poste de pilotage, typiquement "années 80". Remarquez aussi le petit ventilateur face au pilote (on le voit furtivement) : sans doute le meilleur signe de la déliquescence d'une électronique qui soit surchauffer le cockpit.

2 commentaires:

Eraltyr a dit…

Avec une avionique de cette génération l'entrainement des pilotes doit avoir une certaine importante ne serais ce que pour l'aspect navigation, si l'on compare avec des systèmes d'armes modernes tel que le Rafale avec son avionique intégrée.... or l'entrainement des pilotes n'est pas le point fort des forces aériennes russes depuis quelques années.

Hitmoon a dit…

L'electronique des Tu-160 sera bientot refondue de fond en comble. Les russes comptent bien utiliser au maximum leurs Blackjack qui représentent leur principal vecteur de dissuasion nucleaire (avec les futurs Borei)
Dans l'absolu on demande pas grand chose à ce Tupolev. Les Kh 555 faisant à eux tout seul le travail...