mercredi 10 septembre 2008

Des Russes au Vénézuela ? Pas de problème parce que leurs dépenses de défense sont faibles...

Je fais ici écho au dernier journal télévisé de la RTBF, la télévision publique belge, qui semble décidément faire polémique (cette fois sur Edvige : cf l'intervention d'Alain). En l'occurrence, c'est l'intervention de B. Adam, du GRIP, qui m'a fait tressauter devant ma télévision.

Il y relativise le mouvement russe et ses impacts sur les tensions internationales. C'est une position comme une autre mais l'originalité - disons plutôt l'erreur méthodologique - de l'intervenant tient dans le mode de légitimation de sa thèse : les dépenses russes de défense étant loin d'être celles des Etats-Unis, la Russie ne peut constituer une source de tensions internationales, oubliant au passage que, dépenses ou pas (elles augmentent, par ailleurs), Moscou était impliqué dans une guerre il n'y a pas 3 semaines de celà.

Le technocentrage de l'analyse - prenant en l'occurrence des atours budgétaires -, au détriment de toute considération contextuelle des points de vue politiques et stratégiques, de ce point de vue, montre l'emprise que peut avoir les phénomènes de technologisation sur nos esprits. Dans ma thèse, j'avais analysé le point de vue américain, extrêmement prégnant chez les "faucons", selon lequel aucune forme stratégique n'était pensable sans une technologie avancée. La technologie devient idéologie.

Je ne m'imaginais pas que les mouvements pacifistes étaient également pénétrés par ce phénomène à ce point, cette fois de façon, évidemment, inversée. Les Etats-Unis ou l'Europe demeureraient donc, selon leur point de vue, des puissances offensives, quelque soient leurs positionnements politiques, tandis que les "autres" seraient stratégiquement énucléés. Et peu importent les observations empiriques, l'ihstoire ou les études stratégiques. Militance, quand tu nous tiens...

Je me demande si le centre de documentation du GRIP achètera mon dernier livre, tiens...

8 commentaires:

Frédéric a dit…

Que dire de l'Erythrée et de l'Ethiopie alors ? Ce sont des chantres du pacifisme qui s'étripent à coups d'armes à bas coûts ?

Anonyme a dit…

Et le génocide rwandais, mené à coups de machettes, c'était du maintien de la paix, peut être ?????!!!!

Bon, Bernard Adam, aussi... Qu'a-t'il écrit déjà ?

Anonyme a dit…

C'est méconnaitre le fossé budgétaire entre le cout de la dissuasion et le cout des armes conventionnelles dans un budget de défense:
Fournir des armes conventionnelles à un tiers est très au dessous du cout d'achat (éventuel) des armes nucléaires.

Et surtout de l'existence ou non d'une industrie de défense productrice d'arme conventionnelle technologiquement compétente et à prix d'export d'ailleurs modeste comparativement aux productions européennes et US.

BPC

clarisse a dit…

"les dépenses russes de défense étant loin d'être celles des Etats-Unis, la Russie ne peut constituer une source de tensions internationales…"

Quand la première guerre de Tchtétchénie ne figure pas au budget de l'État… je ne vois pas bien comment on peut estimer les dépenses de défense réelles de la Russie.

Anonyme a dit…

Quand un pays produit lui meme son matériel, le prix est proportionnel aux couts internes qui sont 3 fois inférieur en Russie au prix USA en % de PIB PPP et 4,5 en parité de monnaie.
Les Russes ont 14000 $ de PIB par habitant en PPP civile ce qui signifie qu'un Russe est grossièrement 3 fois moins cher a l'heure de travail qu'un Américain /PIB en PPP et 4,5 fois moins en parité de monnaie.
De plus les Russes ont encore une armée de conscription.
Quand on consate ce que les Israéliens ont avec 10 milliards de $ aide US comprise, et au prix américains les Russes avec 40 officiellement ont l'équivalent de 15 à 18 fois plus (4,5*4) y compris sur l'équipement.Plus l'héritage de l'ancienne URSS.
Sachant que la moitié du budget d'équipement Russe part dans la marine et les forces stratégiques.

Les sommes dépensées dans la défense doivent etre appréciées en PPP militaire.
La France dépense officiellement plus que la Russie en parité simple de dépense au cours des monnaies mais en réalité au moins 8 fois moins que les Russes en parité de pouvoir d'achat militaire.
Si les Russes avait une armée professionnelle et des prix USA,ca correspond au moins à 165 milliards de $ US en première approximation soit vraiment pas mal.Et sans la Tchétchénie et autres.
Le genre de comparaison malhonnète sur les budgets de défense apparents est évidemment un classique des antioccidentaux.
Le budget russe réel est le deuxième du monde (si on fait abstraction de la Chine qui n'a que des armes tres inférieures) et tres loin devant la France ou la GB.

OI

Anonyme a dit…

Oui, enfin, RTBF, GRIP et Venezuela, tout est dit je pense. Il est inutile d'y espérer une once de rationalité ou une ébauche d'analyse...
alex

Anonyme a dit…

la Russie qui avait fini par se dissoudre dans le champ de bataille de la mondialisation se trouve devenir acteur sur les lignes extremement mouvente de la guerre asymetrique obscure;si globalement autrefois la vision du monde etait defini en deux systèmes embryonnaire aujourd hui c est la strategie de la raison et vision d etat qui prevalois

tomcat a dit…

réaction logique de la part des russes!cela fait 18 ans qu'il recule stratégiquement et qu'on les humilie/trahi au mépris de la parole donnée!colossale erreur stratégique de la part de l'UE que d'avoir emboitée le pas des USA dans leur volonté d'étouffer la Russie!notre intéret serait pourtant de rapprocher les russes de nous pour éventuellement les faire rentrer dans l'UE un jour(l'europe de Brest à Vladivostock)mais ça,les USA ne le permettront jamais!Il faudra un jour sérieusement se poser la question de ce que l'on gagne à suivre(aveuglément?)un pays qui,au cours de ces dernières décennies,n'a pas fait des choix trés pertinents pour faire avancer l'humanité!soutien aux islamistes radicaux dans les années 80(on voit ce que ça donne),soutien aux régimes militaires d'extreme droite en amérique latine(on voit ce que ça donne)et j'en passe.....
et vu leur politique par rapport à l'union européenne(volonté de casser les firmes d'armement,installation des missiles en pologne,crise géorgienne,pousser à l'entrée de la Turquie......)je ne sais pas pour vous,mais moi,je trouve que ça fait beaucoup et de plus en plus de gens commence à avoir de sérieux doutes également!je ne suis pourtant pas du tout anti-américain(étant bas normand,je sais ce qu'on leur doit)mais je me pose des questions!j'espére sincérement que les élections us changeront la donne mais je n'y crois guère.Quand à voir des blackjack basés au Vénézuéla ou au Nicaragua,j'espére que ça n'arrivera pas sinon on est pas dans la mer..