jeudi 14 août 2008

Beau mouvement

La guerre est décidément la continuation de la politique par d'autres moyens. Dans le cas géorgien, alors que la situation n'est toujours pas claire, les Etats-Unis ont opéré un mouvement qui me semble absolument remarquable, au travers de la dernière déclaration de G.W. Bush.

En indiquant que les forces US allaient envoyer une aide humanitaire en Géorgie (sachant qu'il avait vigoureusement condamné la réponse russe sans mettre en évidence le rôle géorgien), il veut contraindre la Russie à l'arrêt des opérations.

L'équation est simple : des C-17 dans les airs et des militaires US au sol, c'est faire courrir le risque de pertes collétarales américaines et de solides complications militaro-diplomatiques en perspective. Le tout, en n'évoquant nullement la perspective d'un engagement US en Géorgie. Au final, le meilleur soutien imaginable dans l'équation stratégique actuelle.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Effectivement il y a ici une finesse dont l'administration Bush ne nous avait pas habitué. Il faut croire que l'impossibilité matérielle et humaine d'ouvrir un front supplémentaire oblige le cowboy à un minimum de réflexion.

Frédéric a dit…

Il y a avait déja quelques centaines de conseillers militaires américaines en Géorgie, et leur caserne à était bombardé par l'aviation russe au début de l'offensive russe...

Anonyme a dit…

stratégie de gène mais en fait d'impuissance dans ce cas précis sauf a partir en guerre contre la Russie sur un théatre dont l'acces dépend des Turcs.
Mais est ce grave?
Les Russes sont parfaitement capables d'identifier un C17.
Meme si par un hasard improbable une erreur de tir avait lieu, les conséquences seraient tres faibles.
Les USA en fait donnent dans le symbole mais cela suffit en fait pour gerer le pion Georgien qui est sacrifiable et poussera les autres pays de la region dans le camp US.

"Effectivement il y a ici une finesse dont l'administration Bush ne nous avait pas habitué"
Ils sont beaucoup plus malins que vous ne le croyez.
De l'antiaméricanisme a la petite semaine.
Eux ils jouent et plutot pas mal, et nous, nous regardons en caniches impuissants tout au plus capable de jouer les petits télégraphistes.
L'administration Bush a une vraie armée a sa disposition (comme les Russes) et donc elle fait la guerre si l'occasion le justifie.
L'Amérique a mis le pied en Irak et Afghanistan au prix ridiculement faible de 4000 morts (meme s'il ont fait quelques erreurs), et n'en repartira pas de sitot, Obama ou non.
Controle du Golfe et de l'Asie Centrale.Containement de la Chine et de la Russie.
Reste a s'occuper de l'Iran et du Pakistan qui sont les deux gros morceaux.
On peut echanger sans probleme le pion Georgien pour pousser le fou en Azerbaidjan.
Bravo.
Les américains ont raison d'etre fier d'eux.
Moi j'ai honte d'etre un Européen émasculé d'aujourd'hui.Quand la domination des europeistes impuissants finiera t elle et retrouverons nous enfin des guerriers à la tete de nos nations?

Athéna et moi... a dit…

Note de JH: le dernier commentaire me semble relativement intéressant mais je ne cautionne nullement le dernier paragraphe. Les "guerriers" au pouvoir ont laissé quelques mauvais souvenir en plus de quelques millions de morts et si nous avons des armées c'est aussi pour défendre nos démocraties...

Anonyme a dit…

"Ils sont beaucoup plus malins que vous ne le croyez.
De l'antiaméricanisme a la petite semaine."

Prétendre que l'administration Bush manque de finesse ne veut pas dire qu'ils sont idiots et je ne fait pas d'anti-américanisme primaire quand je contaste que les limites de leurs capacités de déploiement des force les oblige a mettre de côté une politique de la canonnière désastreuse.

Par contre de votre côté vous n'hésitez pas à cracher sur l'Europe (qui est a l'origine du cessez le feu accepté par Russes et Georgiens) et à prêcher l'emploi systématique et hasardeux de la force.

Vous êtes même assez cynique pour considérer l'aventure Irakienne comme une réussite par la seule faiblesse des morts américains en occultant les innombrables victimes civiles et l'instabilité qui s'est imposées dans la région. Oui les USA sont encore présent pour un moment car ils n'ont plus le choix: ils n'ont perdu durablement l'initiative stratégique au moyen orient.

Anonyme a dit…

Les Russes en ont pas grand chose à kicker de voir des C-17 américains se promener en Géorgie. Ils ont déjà bombardés des casernes avec des "conseillers" militaires américains dedans, c'est dire ce qu'ils s'en foutent...