lundi 21 juillet 2008

Ouf !

Aucun véhicule n'est tombé en panne devant la tribune royale (je me souviens, dans mon enfance d'un M-109 resté coincé juste devant) et le défilé "nouvelle génération" s'est bien déroulé. Une bande de robocops a déboulé en plein sur la place des palais pour faire une démo de maintien de l'ordre qui a solidement secoué le présentateur TV : "uh... ce n'est pas un peu violent ?". De fait, c'était un peu comme si un Leclerc déboulait en plein milieu d'un épisode des Télétubbies et passait en mode hunter-killer sur les lapins. Rigolo, quoi.

Petit rappel aussi de la polémique sur les 90mm et ambiance à la fête. Joyeux anniversaire à tous mes compatriotes, nous étions un jour de fête nationale. Mais, tout de même (dirait Carl) : pas un chenillé (parce qu'il paraît qu'un véhicule à roue est plus mobile), l'artillerie représentée par 2 canons de 105 mm, pas un missile antichar à l'horizon et un défilé civil plus long que le militaire. Chapeau à la FAé (c'est tellement mieux que composante aérienne) qui nous a envoyé 16 F-16 et 1 NH90.

Mais pour le reste, c'est un peu comme si la moitié de l'armée était resté coincé dans les bouchons du carrefour Léonard (pour les connaisseurs) et avait décidé que c'était le bon moment pour se faire une pause one-one... Une ambiance bizarre aussi. On fait la fête essentiellement parce qu'on aime la faire - on peut se demander si elle a encore une signification profonde. En Flandre, manifestement, l'indifférence règne et un vice-premier ministre francophone indiquait d'un air docte que c'est une "fête intéressante". Cool, moi aussi, j'aime l'anthropologie.

Bon alleï, bonne fiesse a tout en saquî (mon wallon est un peu rouillé), goeïe nationaal dag iedereen (zut, mon anversois aussi) et que les pintjes coulent dans vos gosiers comme il pleut sur la Belgique (ah, ça, ça va toujours !).

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Etait-ce un défilé militaire, ou était-ce le défilé qui consacrait l'existence de la police fédérale-en-vert?

Notez, les commentaires du journaliste de la rtbf au sujet de la "violence" de la démonstration de crowd control (un poil ridicule dans le contexte, si vous voulez mon avis, surtout quand vous notiez en permière ligne un type tout petit dans la rangée, on avait envie de demander à un des deux molosses le flanquant "t'as amené ton petit frère"? Et puis le petit bonhomme qui courait autour avec son parlophone. Enfin.) ... les commentaires du journaliste rtbf, disais-je, montrent bien que tout calibre supérieur à 12.7 serait une preuve ultime de violence absolue de la part de l'armée, puisque la simple agitation d'un matraque suffit à traumatiser.

Et ça tombe bien! La capacité de tir direct que l'on a vu défiler, toutes fonctions confondues, du "char de bataille" au véhicule de combat d'infanterie en passant par les missiles semble être le 12.7. Encore un effort, et on sera au 5.56 l'an prochain.

Par contre, des dinkhys, du génie, de la composante médicale, des scouts, enfin, des "jeunes", qu'est-ce qu'on en a vu. C'est pas demain qu'on va retrouver de la crédibilité. (Faut dire aussi que politiquement, la crédibilité de la belgique pour le moment...)

alex

Ze'ev a dit…

Pff. On pourrait pas demander à Sarkozy d'organiser un vrai défilé militaire à la 14 juillet à Bruxelles? C'était pas un défilé mais des colonnes perdu pendant la route de Léopoldsburg vers Koksijde. Il me manque le rattelement des chénils et les grands calibres qui défilent devans nos nez. Le tremblement de terre, le diesel brûlé. Manque des AIFV et Chars de Combats à Chénilles. Manque de tout quoi, sauf pour armer une garde nationale.

Pourquoi on n'achète pas des S-400 russe :) pour protéger la capitale de l'UE. ;p

Anonyme a dit…

Le plus triste c'était les malheureuses batteries de Mistral-1montées sur camion ! Je n'aimerais pas avoir ça comme couverture aérienne façe à des Mi-24 et consorts...