mercredi 9 avril 2008

Le Louise-Marie a été baptisé


Une deuxième frégate de la classe M a été délivrée à la marine belge et a été baptisée Louise-Marie par la Reine Paola. La F931 rejoint ainsi le Leopold 1er, complétant ainsi (une fois que le bâtiment sera opérationnel, la plateforme hélicoptère devant être allongée pour accueillir les NH90) le programme de renouvellement de la capacité "frégates" belge.
Plus longs que les Wielegen (122 mètres de long, contre 106 pour les anciennes frégates), avec un déplacement de 3.320 tonnes (contre 2.200 tonnes), elles sont notamment équipées d'un canon de 76 mm, de missiles mer-mer RGM-84 et antiaériens Sea Sparrow, de torpilles et d'un Goalkeeper. Equipées de deux moteurs diesel de 9.790 chevaux et d'une turbine à gaz de 33.800 chevaux, elles peuvent atteindre une vitesse de 30 nœuds.

6 commentaires:

Ze'ev a dit…

On voudrait bien rebaptiser le Louise-Marie en Marie Louise (chanson de Bart Kaëll). ;p.

Anonyme a dit…

Je salue cette belle unité dont la Belgique à bien besoin mais comme toujours on ne peut que regretter qu'il n'ait pas été fait un choix de dotation en armement plus "européen"

Ze'ev a dit…

Bien besoin? Les frégattes de la classe Wielingen était remis à condition quasi-nouveaux, les M class ont besoin d'une modernisation dans les prochaines années. Les Pays-Bas ne sont plus européen? Faillait mieux achêter des corvettes lourdes avec une capacité escorte & anti-mines pour remplacer les classes Tripartites et Wielingen.

Anonyme a dit…

On peut en effet se poser la question de tel choix, encore une fois. Certes, les E-71 étaient anciennes et leur conception datait d'avant les Malouines. (Cette crise qui, si je ne m'abuse, révolutionnera la conception des navires notamment sur le plan du choix des matériaux)

Mais aligner deux unités plus lourdes, certes un peu plus modernes, mais plus chères à l'entretien, est-ce un bon choix?

Des unités plus légères avec capacité hélico n'auraient pas été plus adéquates? Trop cher?

Alex

Ze'ev a dit…

Manque d'argent. Les rumeurs sont que Flahaut a choisit les frégattes Néerlandaise comme sorte de compensation pour le programme BLTS (BPC de conception Néerlandaise, cooperation Belge-Luxembourgoise). Pas trops chère en acquisition, et les Pays-Bas sont déjà des partenaires important dans le domaine maritime militaire.

Anonyme a dit…

En quel honneur appellé ce bateau Marie-Louise ? C'est un peu ridicule...