jeudi 5 février 2009

De la différence entre un militaire et un diplomate...

Zoom Europa, diffusé hier soir sur Arte, faisait notamment un portrait du général de Kermabon, que nous avions reçu en son temps dans les pages de DSI et qui, maintenant à la retraite, a été placé à la tête d'Eulex Kosovo.

A la question de savoir si, finalement, il se sentait plutôt militaire ou diplomate, il a répondu par une petite cabriole humoristique :

Connaissez-vous la différence entre un militaire et un diplomate ?

Pour le militaire :
"Oui", c'est oui.
"Non", c'est non.
"Peut-être" n'existe pas.

Pour le diplomate :
"Oui", c'est peut-être
"peut-être", c'est non
"Non" n'existe pas.

3 commentaires:

MB a dit…

Je la connaissais autrement :

Pour le diplomate :
"Oui", c'est peut-être ;
"Peut-être", c'est non.

Pour la femme du monde :
"Non", c'est peut-être ;
"Peut-être", c'est oui.

Victor Fèvre a dit…

Les militaires et les diplomates sont complémentaires:

les militaires se lèvent tôt, les diplomates se couchent tard.

VF

Scorpius a dit…

Je la connaissais sous la forme :
-Quand un diplomate dit "oui", il fait comprendre "peut-être".
-Quand un diplomate dit "peut-être", il faut comprendre "non".
-Quand un diplomate dit "non", c'est que ça n'est pas un diplomate.