mardi 19 août 2008

Afghanistan : un engagement contre les Talibans aurait fait 10 morts français

Selon Le Point et l'AFP, des combats très durs ayant duré 3 heures ont eu lieu à Saroubi, à 50 km de Kaboul, entre des forces françaises appartenant notamment au 8ème RPIMa et des talibans.

Ils auraient fait 10 morts et 10 blessés graves dans les rangs français, information que ne confirme pas encore le ministère de la défense. Un C-135 en configuration MORPHEE (module hôpital volant) serait sur le point de partir de la base d'Istres.

Quatorze soldats français sont déjà morts en Afghanistan depuis 2001, au combat, au cours d'attentats ou lors d'accidents.

Addendum : le Morphée devrait avoir quitté Istres. Jean Guisnel donne plus de renseignements sur les conditions de l'engagement ici.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Information tout à fait confirmée au journal de 13h de Fr 2. Nicolas Sarkozy se rend à Kaboul dans la soirée...
On annonce 10 morts et 21 blessés.

Anonyme a dit…

er1148Je m'attendais à des pertes en Afghanistan, mais 10 tués et 21 blessés d'un coup, c'est beaucoup.

Qu'est-ce qui a bien pu se passer ? Imprudence ? Equipement inadéquat (le manque de protection des soldats français a déjà été souligné) ? J'espère que l'on en saura plus dès bientôt...

Anonyme a dit…

Est-ce vraiment le moment d'aller compliquer la tache des services de sécurité sur place ? Les talibans ne vont certainement pas laisser passer une occasion de d'essayer de se faire un président occidental.

Anonyme a dit…

Nos soldats font un travail difficile avec un matériel vraiment minimum. Cela coûte cher en terme de vies!
A quand des équipements au niveau?

LighTning a dit…

C'est un jour de deuil.
Nous aurons tout le temps d'analyser les éléments qui ont conduit à cette tragédie, mais je ne pense pas qu'il soit bon de le faire aujourd'hui même.
Les familles et les camarades doivent être dans une détresse infinie, toutes mes pesnées vont pour eux.
RIP :(

Anonyme a dit…

On a parlé ailleurs des difficultés que les troupes danoises avaient subi en étant alignées avec la British Army; Il n'y a pas de secret: se remettre en ops de guerre, contre des adversaires autres que des milices africaines chanvrées, et dans des conditions autres que de simples ops humanitaires, cela nécessite une remise à niveau. Tous, italiens, anglais, américains, canadiens, ont subi des évènements similaires et ont appris. Puisse cette leçon remettre en ordre les priorités du livre blanc...

(NB: cela s'est passé à Kaboul. Vous imaginez que des amateurs belges sont en poste là bas? Et que le mindef parle de les engager en ops? Dans l'état de l'armée belge...)
alex