mardi 1 avril 2008

La fragilité des B-2

Après la perte d’un B-2 Spirit, au décollage de Guam le 23 février 2008, plus aucun d’entre-eux n’a volé en plus d’un mois, les 3 appareils en détachement à Guam y étant par ailleurs toujours stationnés.

L’US Air Force indique cependant que ses 20 appareils restants ne sont en aucun cas maintenus au sol pour cause de défaillance.

Depuis 1989, les B-2 ont accumulé 75 000 heures de vol et ont été engagés dans 100 missions de guerre.

3 commentaires:

Frédéric a dit…

Signalons la fin de carrière du F-117, donc l'USAF se retrouve officiellement sans furtif disponible...

LighTning a dit…

Les américains ont tout de même 4 squadron de Raptor (27FS,43FS,90FS,94FS) qui peuvent emporter 2 Jdam de 500Kg (soit en gros la même capacitée offensive que le F117 mais avec des capacitées d'auto défense largement supérieurs.)

Mais bon ce ne sont pas les bombardiers B2 avec leurs bien plus importantes capacitées d'emports et de rayon d'action...

LighTning a dit…

Il y a des fois où l'on se sent boulet...J'ai omis un détail de grande importance. :(
Le Raptor à certes la capacitée de tirer des Jdam, mais il n'a pas la capacité de désigner des cibles, il doit donc être accompagné d'un autre avion disposant de cette capacité. (comme le rafale et le mirage 2000D en afghanistan avant que le rafale soit équipé d'AASM)
L'intérêt du raptor en tant que bombardier furtif est donc assez limité. (Bon il peut toujours voir sa cible désigné par un TACP, mais c'est pas le top)

L'air Force ne retrouvera cette capacitée de bombardier tactique furtif qu'avec le programme F35 qui dispose d'un système de désignaton intégré dans l'avion.