vendredi 17 août 2007

Le LAW n'est pas mort

Les soldats belges (et les autres) se souviendront sans doute du LAW, ce lance-roquette assez pratique qui se "dépliait" avant le tir. Considéré comme dépassé par les nouvelles munitions guidées en tous genres, il avait été retiré du service. Etait-il passé à la postérité de l'histoire techno-militaire pour autant ?

Et bien, il semble que non. Le Pentagone vient ainsi de commander 1 287 M-72A7 (anti-blindés) et 1 833 M-72A9 (anti-structures) pour un montant de plus de 8 millions de dollars. Dans l'environnement contre-asymétrique et urbain contemporain, ce type de système rustique semble toujours très apprécié.

2 commentaires:

Frédéric a dit…

Peut on dire qu'il est l'équivalent des fameux RPG russe ?

Athéna et moi... a dit…

Pas du point de vue de la diffusion/prolifération. Mais du point de vue de la fonction, oui. Le principe, c'est une arme d'appui utilisable rapidement, sans trop de formation. J'en ai eu un en main une fois. Bien que je n'ai pas fait mon service - on nous l'a supprimé en 92 - j'aurrais pu tirer immédiatement. Simple, rustique, avec une bonne puissance de feu. Et généralement plus préçis que le RPG.