vendredi 27 février 2009

Obama et la défense : croissance budgétaire supérieure à celle anticipée par l'administration Bush

Les discussions autour du niveau du budget de défense pour l’année 2010 aux Etats-Unis laissent émerger plusieurs tendances :

- Premièrement, Obama va effectivement augmenter le volume du budget, le faisant passer de 513 milliards de dollars pour 2009 à 534 milliards, proposant donc une augmentation de 4 %. On notera par ailleurs que la somme proposée est supérieure de 6,7 milliards aux estimations de l’administration Bush pour 2010.

- Or, et deuxièmement, les demandes du Pentagone pour 2010 étaient de 584 milliards – 50 de plus que ce que propose le nouveau président, donc – en dehors des budgets nécessaires à la conduite des opérations, qui relèvent d’une comptabilité séparée.

A cet égard, c’est une puissante lutte d’influence qui pourrait bien s’engager entre la Maison Blanche et le système militaro-industriel américain et ce alors qu’Obama a déjà concédé une augmentation. A ce jeu, les programmes suivants seraient significativement impactés :

- F-22 : arrêt de la production, maintien du niveau de 183 exemplaires ;
- F-35 : délais dans les achats, dimnution de la cible des commandes ;
- Future Combat System : fort ralentissement ;
- Défense ABM : annulation du programme KEI

4 commentaires:

Anonyme a dit…

"Nous avons dû développer une vaste industrie de l'armement permanente. (...) son influence économique, politique et même morale se ressent dans chaque ville (...) . Le risque d'un accroissement funeste des abus de pouvoir existe et persistera. Ne laissons jamais le poids de ce complexe mettre en danger nos libertés ou notre démocratie. Seuls des citoyens vigilants et informés peuvent imposer le bon tissage entre la machine industrielle et militaire de la défense avec nos objectifs pacifistes pour que la sécurité et la liberté prospèrent ensemble."


Discours d’adieu prononcé à la télévision américaine le 17 janvier 1961 par le Président Dwight D. Einsenhower à l’attention de tous ses concitoyens.

Frédéric a dit…

Pour l'anonyme, rappelons que de nos jours, nous sommes très loin des % du PIB consacré à la défense de la présidence d'Ike.

Frédéric a dit…

Pour être plus précis, voici un tableau sur le % du budget militaire par rapport au budget fédéral US :

http://en.wikipedia.org/wiki/File:U.S._Defense_Spending_-_%25_to_Outlays.png

On était à plus de 50 % en 1960 contre environ 20 % de nos jours;

Anonyme a dit…

Tout dépend de la capacité de coercition qu'Obama voudra contre la Chine ou la Russie.
Budgets militaires:
Réarmement massif de la Russie en 2011 (arrivée en production du PAK FA, SNLE et SNA...)
+15% pour la Chine
+24% pour l'Inde

Sans défense ABM les Européens ne voudront pas supporter une politique coercitive sur l'Iran hors France et UK, juste prets a appuyer les USA mais pas y aller seul evidemment.
Wait and see.
Car Obama commence a se poser des questions sur la Chine, la Russie, et leur attitude vis a vis de l'Iran aussi.