jeudi 8 novembre 2007

Retrait confirmé de la France du programme AGS

Bien que l'information ait été rendue publique par le ministre de la Défense, elle ne semble guère avoir suscité d'émotion. Cependant, la France s'est bel et bien retirée du programme AGS et ne se dotera donc pas d'une capacité équivalente aux E-8 Joint Stars américains (supérieurs aux Cougar Horizon).

Ce qui n'est pas sans poser une série de problèmes collatéraux. Le premier porte sur la capacité des autres Etats partie au programme à supporter la charge financière découlant du retrait français. Le second est qu'après l'annulation (là aussi, tout aussi curieusement peu médiatisée) du E-10MC2A (qui devait remplacer les AWACS, les Joint Stars et les RC-135 américains), l'AGS pouvait représenter une porte de sortie pour Washington.

En tout état de cause, voilà qui tempérera certainement les commentaires selon lesquels N. Sarzy était en phase d'alignement sur les Etats-Unis...

3 commentaires:

mv a dit…

le président de la Rébublique est déjà petit - en taille - mais pourquoi lui raccourcir son nom ? ... Vous ne nous habituez pas à ce genre de coquilles dans vos excellents magazines...

mv

Frédéric a dit…

Qui vas donc remplacé les les célébrissimes E-3 AWACS ?

Ils sont bien partit pour durer autant que les E-2 de la Navy dont le 1er vol date déja de 1960.

Anonyme a dit…

CES PROGRAMMES MULTINATIONAUX SONT COUTEUX ET ASSEZ ALEATOIRES A L 'EXEMPLE DU MEADS ...
ON ACHETERA SUR ETAGERE DANS 20 ANS

PASCAL