samedi 13 octobre 2007

Sacré Gali

Je dois avouer que "Gali l'Alligator" m'a bien fait rire : il fallait la trouver.



Mais, d'un autre côté, la petite phrase à la fin du clip fait froid dans le dos : dans quelle mesure ne sommes-nous pas fascinés par la violence et jusq'à quel point pouvons nous la reproduire, symboliquement ou non ?

1 commentaire:

Frédéric a dit…

"Du pain et des jeux (sanglants)", franchement, le peuple se contente de peu.