mercredi 7 octobre 2009

Un Harfang et 6 Sperwer de plus

Selon Alain Ruello des Echos ministre de la défense a annoncé l'achat (d'ici la fin de l'année) d'un 4ème drone MALE Harfang (le 3eme est toujours HS) mais aussi de 6 SDTI Sperwer d'occasion au Canada.

5 commentaires:

Frédéric a dit…

L'armée canadienne à renouveler son matériel pour mettre en vente ainsi ses drones ?

A taxpayer a dit…

C'est en anglais, mais voici que que j'ai écris sur les Sperwer canadiens en Afghanistan. Il se sont presque tous écrasés, certains plusieurs fois, et des 20 et quelques Sperwer que le Canada avait acheté, il n'en restait que 4 unités intactes à vendre à la France (et deux unités endommagées).
À qui la faute? C'est un secret très bien gardé dans les Forces Canadiennes et un sujet dont la presse se garde bien de parler.....

The CU161 Sperwer UAV performance and cost

Frédéric a dit…

Si je comprend bien, mon anglais est mauvais, le MinDef français va gaspiller ses sous avec ses engins à durée de vie limitée ?

A taxpayer a dit…

Il n'y a pas forcément de lien direct en le nombre d'accidents que l'armée canadienne a eu en exploitant des Sperwer en Afghanistan et la qualité de l'appareil.

L'armée canadienne nous informe que "Au total, depuis son arrivée en Afghanistan, le Sperwer a effectué 4 270 heures de vol au cours de plus de 1 300 sorties."

Il y a eu durant cette période 31 accidents, dont 17 pertes totales. Il y a donc eu un accident chaque 138 heures de vol, et une perte totale chaque 251 heures de vol. S'il est exact que ces appareils coutent 2.6 millions de dollars chacun, l'heure de vol, si l'on ne considère que le cout d'achat (et non les couts d'exploitation), a couté en moyenne à l'armée canadienne 10,400 dollars.

C'est bien plus cher que faire voler un Airbus A-330, mais il y en a qui disent que ça en vaut la peine. Peut-être......

Frédéric a dit…

Il faut donc les considérer comme du ''consommable'', pas comme les hélicos et avions classiques mais dans ce cas, les industriels devraient faire un effort pour réduire les couts.