jeudi 13 décembre 2007

Clear for take-off

Et voilà : 48 petites heures peuvent être le tournant d'une vie, mine de rien. Et, en l'occurrence, le fait d'avoir passé avec succès l'étape de la défense privée - et d'y avoir encore appris - et de filer droit vers la publique me donne presque... l'impression d'être en vacances malgré une fin de bouclage !

7 commentaires:

atpla01 a dit…

j'ai rien compris;-( ...

Anonyme a dit…

moi non plus...

Anonyme a dit…

Il faut suivre ;o) Il a réussi sa soutenance privée de thèse, la plus dure en Belgique.

atpla01 a dit…

Ce que je n'ai pas compris c'est la subtilité entre defense privée et publique...

Si une bonne ame veut bien m'eclairer?

J'avoue lire ce blog depuis peu;-)

dsl

Anonyme a dit…

Et la thése porte sur quoi ?

Athéna et moi... a dit…

Bonjour tout le monde,

En fait, la soutenance privée permet d'examiner en profondeur une thèse, sans endormir le public ;o) Et la publique permet de présenter l'hypothèse et sa démonstration à un cercle plus large, avant que remarques et observations finales ne soient prodiguées.

Quant à ma thèse, elle porte sur "hypertrophie de la stratégie des moyen et Révolution dans les Affaires Militaires. Vers la technologisation ?"

Ayant eu le feu vert pour ce faire, je travaille à une version condensée qui sortira sous la forme d'un ouvrage assea rapidement.

Frédéric a dit…

En gros, utilisation d'engins de plus en plus sophistiqué au lieu de faire fonctionné son cerveau pour avoir une stratégie valable ?